Le Jeune Independant

Suivez nous sur

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Download Template for Joomla Full premium theme.

Deutschland online bookmaker http://artbetting.de/bet365/ 100% Bonus.

Online bookmaker bet365

Articles

Orienter l’université de Boumerdès vers la technologie et l’économie verte

Le Premier ministre a effectué hier sa 46e visite des wilayas

Hier, lors de sa visite à l’université M’hamed-Bouguerra de Boumerdès, le Premier ministre Abdelmalek Sellal n’a pas mâché ses mots pour interpeller les responsables de l’université sur la nécessité d’élaborer des programmes d’enseignement supérieur allant dans le sens de l’évolution technologique.

Abdelmalek Sellal a estimé qu’»un pôle universitaire tel que celui de Boumerdès ne devrait pas stagner dans des programmes littéraires et géographiques». La réaction du Premier ministre semble trouver des échos favorables chez nombre d’universitaires qui s’accordent à dire que «l’université algérienne et particulièrement celle de Boumerdès dispose aujourd’hui de moyens pédagogiques semblables aux autres universités du monde».
C’est pourquoi d’ailleurs M. Sellal a axé ses propos sur la nécessité d’orienter la formation au sein de l’université M’hamed-Bouguerra vers les sciences exactes et la technologie. Il a, par ailleurs, souligné l’importance de s’orienter vers des études en économie verte, la transformation du gaz et les changements climatiques. Toujours dans le même sens des nouvelles orientations que l’université de Boumerdès devrait asseoir, le Premier ministre a exhorté les responsables du secteur de l’enseignement supérieur d’orienter les formations vers la nanotechnologie et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, tels que le gaz de schiste, en plus des autres spécialités à l’exemple du génie électrique et de l’électronique. Sans vouloir s’étaler longuement sur les soutiens financiers divers accordés par les pouvoirs publics, M. Sellal a estimé que «l’Etat a pris des mesures de soutien aux universités, leur permettant de recruter des enseignants spécialistes étrangers, en cas de besoin, dans diverses spécialités». Dans cette même optique, M. Sellal a estimé que «l’université algérienne doit acquérir la science là où elle se trouve et établir la coopération avec les autres universités étrangères pour se mettre à niveau».
Auparavant, dans sa première halte dans la ville de Thénia située a 10 kilomètres à l’est du chef-lieu de wilaya, le Premier ministre avait procédé à l’inauguration d’un nouvel hôpital composé de 120 lits. Cette structure de santé dont les travaux ont été lancés quelques temps après le séisme de Boumerdès en mai 2003, est aujourd’hui opérationnelle. Rappelons que l’ancien hôpital de cette ville de Thénia avait subi des dommages considérables lors du séisme.
Le Premier ministre a été agréablement surpris par l’amélioration du service hospitalier grâce a ce nouvel établissement et aux moyens d’équipements mis en place. Dans son déplacement hier à cette wilaya, le Premier ministre, par ailleurs, assisté au lancement d’un projet de raccordement en eau potable de plusieurs localités reliées directement à la station de dessalement de l’eau de mer située à Cap Djinet. En plus du lancement prochainement dans la même région de Cap Djinet d’un projet de réalisation d’une méga centrale électrique d’une capacité d’environ 1 100 Mégawatts. Le Premier ministre a également inspecté les chantiers du programme de réalisation de 1 200 logements dans la périphérie de la commune de Bordj Menaïel.